Compétence Respect Intégrité

le DPCP, prÉsent pour vous

Bureau de la directrice

La mission première du Bureau de la directrice est de soutenir la directrice et le directeur adjoint dans l'exercice de leurs fonctions et de leurs responsabilités. Dans ce contexte, le Bureau de la directrice voit à la coordination de l’application de la Loi sur le Directeur des poursuites criminelles et pénales. À cette fin, il est responsable de l’élaboration et de la mise en oeuvre des Directives de la directrice et de l’intégration des Orientations et mesures du ministre de la Justice à celles-ci. Le Bureau de la directrice s’occupe également de la coordination en matière autochtone et préside le comité consultatif visant à assurer la cohérence des actions du DPCP.

Le Bureau de la directrice planifie et effectue le suivi de l’Assemblée des chefs. Il coordonne l’ensemble des communications internes et externes de l’institution et assure la liaison avec plusieurs partenaires gouvernementaux :

  • Bureau de la Procureure générale;
  • Ministères et organismes du Québec;
  • Gouvernement fédéral;
  • Gouvernements des autres provinces et des territoires du Canada;
  • Gouvernements étrangers.

Sur le plan des relations fédérales, provinciales et territoriales (FPT), le Bureau de la directrice représente le DPCP sur le Comité de coordination des hauts fonctionnaires (Justice pénale) et soutient la directrice lors des réunions du Comité FPT des poursuites pénales du Canada. Il veille également à la coordination de la participation du DPCP aux groupes de travail appartenant à ces forums. Le Bureau de la directrice collabore aussi à la préparation de la participation des sous-ministres et des ministres responsables de la Justice et de la Sécurité publique aux réunions FPT. En matière de relations internationales, conformément avec le cadre de la Politique internationale du Québec, le Bureau de la directrice entretient des liens étroits avec les poursuivants américains, de la francophonie et de l'International Association of Prosecutors (IAP) dont est issue l'Association internationale des procureurs et poursuivants francophones (AIPPF) qui est présidée par le DPCP.

Le Bureau de la directrice contribue également par ses actions à la lutte contre la criminalité. Dans cette optique, il assume la gestion des biens saisis, bloqués et confisqués à la suite des enquêtes effectuées par l’ensemble des services de police du Québec. Il voit également à la rédaction de toutes les procédures permettant à l’ensemble des procureurs d’obtenir, par le biais d’ordonnance de blocage, de mandat spécial de saisie et d’ordonnance de confiscation, la récupération et la confiscation des actifs illégalement acquis ou des biens utilisés pour commettre des crimes.

Québec
© Gouvernement du Québec 2018